Habituées des coulisses où elles officient loin des spotlights de la scène, les habilleuses de Saint-Jo ont, l’espace d’un spectacle, revêtu leurs habits de lumière pour monter sur la scène de Bocapôle.

 

Et leur spectacle de French cancan a tellement plu qu’elles n’ont pu filer … à l’anglaise.

 

Elles ont prouvé qu’elles ne s’illustraient pas seulement en stage et backstage. Depuis leur spectacle, les habilleuses de Saint-Jo ont ajouté un élément inattendu au titre bilingue du blog : « TMS en stage, TMS backstage »

 

DSCF4960


En stage, backstage, on stage

 

Il faut maintenant un triptyque français-anglais pour qualifier leur formation d’habilleuses-costumières : « en stage, backstage, on stage ».

 

DSCF4958 En plus du stage et des coulisses, il faut ajouter la scène.

 

Grâce à leurs stages, elles ont appris à être des habilleuses et costumières performantes derrière le rideau.


Grâce au défilé, elles ont montré aussi qu’elles pouvaient également s’afficher sans crainte sur les planches.

 

Du galon pour les doublures

 

Il eût été dommage, vu leur prestation, qu’elles restent dans l’ombre.


En conjuguant leur travail de costumière, d’habilleuses-maquilleuses et de danseuses, il était normal que les TMS2 de Saint-Jo prennent du galon.

Elles ne pouvaient pas rester éternellement dans l’ombre.

 

Il fallait bien qu’un jour ou l’autre, les apprenties-habilleuses soient bien plus que des doublures…

 

DSCF4966Les frenchcancanneuses :

 

La môme Fromage (Marion)

Risette(Adélaïde)

Galipette(Gwladys)

Rayon d’or(Soizic)

Diamant(Laura)

La Vénus du Bastringue (Mathilde)

Nini pattes-en-l’air (Amandine)

Jeanne Avril (Pauline)