J'ai fait tous mes stages avec la compagnie du Kronope. Il n'est pas conseillé de les faire au même endroit mais, pour ma part, je pense que j'ai eu beaucoup de chance.

 

knockLa compagnie a été créée en 1983 à Poitiers avant de s'installer en Avignon, la capitale du théâtre...


Dans son univers baroque, le masque tient une grande importance, quelle que soit la pièce jouée.


Toujours sur le pont

 

J'ai touché à plusieurs corps de métiers en devenant une stagiaire multi-cartes :

 

Comme costumière, j'ai réparé des costumes pour des spectacles comme « Le malade imaginaire », « Les précieuses ridicules », « Knock » ou encore « Le bossu ». J’ai connu des semaines de 60 heures et des nuits blanches, mais j’ai eu la fierté de voir sur scène des costumes sur lesquels j'ai participé dans l’urgence.

 

Comme habilleuse, j'ai pu voir l'envers du décor du spectacle en donnant un coup de main pour les accessoires et en essayant de me rendre indispensable lors de la pièce « La tempête ».

 

Comme régisseuse, j’ai joué les éclairagistes à la Fabrik' théâtre, lieu de résidence du Kronope.

 

Comme maquilleuse-accessoiriste, j’ai travaillé sur le spectacle « L'oiseau bleu » : j’entre en action deux heures avant le lever de rideau puis je reste en coulisse pour les changements de costumes et les accessoires sans oublier l’aide psychologique aux acteurs stressés.

 

Actrice sur échasses

 

big_Malade_Imaginaire_23Cerise sur le gâteau, on m’a aussi offert d’être comédienne: j’ai eu la chance de remplacer une actrice enceinte. C’est ainsi que je suis montée sur scène avec un double rôle :

  • Angélique, la fille du « Malade imaginaire », une jeune première qui passe rapidement de la joie à la colère et à la tristesse
  • Béline, la femme du Malade, une femme hypocrite et manipulatrice… perchée sur des échasses de 1m30

Comme si ces deux rôles à voix ne suffisaient pas, je jouais, en plus, dans une petite chorégraphie un rôle gestuel: celui de la mort

 

La grande famille du Kronope m’a adoptée et va me garder l’an prochain. En juin je signe un CEI avec eux pour un an et je vais m'installer en Avignon où je serai souvent sur le pont : FCIL de couture, maquilleuse sur l’Oiseau bleu, participation aux tournées, comédienne sur « Le monde de Juliette »

 

Je serai désormais une vraie Kronopienne...